Bienvenue sur Orgasme feminin, le premier site tutoriel consacré à la jouissance féminine.

Nous vous offrons notre manuel de Langage Sensuel : 

Ces Mots, Messages et Murmures qui enflamment l'esprit d'une femme : la première étape pour l'amener à l'Orgasme !

Recevez Gratuitement :

Ces Mots qui excitent les Femmes

Ensuite, nous vous proposons d'apprendre toutes les techniques les plus puissantes pour amener une femme à l'orgasme. Retrouvez nos vidéos et articles en bas de page. 


Si vous êtes déjà prêt à passer au niveau supèrieur, alors, osez nos techniques avancées

Contenu débutant

 

Dans la barre de Menu en haut du site, vous trouverez une Rubrique Vidéo très importante qui vous montrera directement les techniques de base pour savoir comment donner un orgasme à votre copine... à chaque fois et dès ce soir ! 

Une rubrique techniques pour plus de détails sur les points à connaître.

 Vidéos tutorielles

Techniques efficaces démontrées sur un modèle en latex : PAS de porno, pas d'images vulgaires, tout est classe, clair et didactique !

 Articles fondamentaux

Une présentation du corps des femmes et des endroits à caliner, carresser pour faire monter le plaisir.

Réputé pour être le graal de la zone érogène, le point G est pourtant mal connu. Nous expliquons comment le trouver et le stimuler. 

Les Femmes fontaines ne sont pas un mythe. Ce n'est pas non plus une sous catégorie de femmes chanceuses. Toutes les femmes sont des femmes fontaines en puissance.

Le Clitoris est facile à trouver, facile à stimuler : le plaisir en un clin d'oeil !

Le Point D est une zone au fond du vagin. Les orgasmes profonds sont d'une puissance qui vous laissera sans voix, laissant votre partenaire tremblante sur vos draps.

Considérations générales sur l'orgasme féminin et les bonnes conditions pour l'atteindre plus facilement. 

Orgasme féminin : devenez le « bon coup » dont elles rêvent


Tchatcher, séduire et conclure, c’est bien ! Mais conclure en beauté tout en s’ouvrant larges les portes de nouvelles « opportunités », c’est encore mieux.  Malheureusement, considérant le rapport sexuel comme une fin en soi, beaucoup d’hommes pensent encore que la réputation sexuelle se bâtit sur le nombre de conquêtes. Si vous pensiez pareil, je suis désolé de vous décevoir. En effet, si le nombre compte bien entendu pour beaucoup, sachez que pour les femmes, le vrai « bon coup », c’est bel et bien celui qui les fait grimper aux rideaux à tous les coups. Pour être plus clair, la bonne question n’est donc pas de savoir combien de femmes vous avez pu mettre dans votre lit, mais combien d’entre elles vous avez amené à l’extase.


Et comme vous le savez sûrement, pour se faire une idée réelle à ce sujet, il ne faut pas vraiment compter sur les principales concernées. En fait, la (triste) vérité c’est que très peu de femmes osent dire à leur partenaire qu’elles n’ont tiré aucun plaisir de leurs ébats sexuels. Car, malgré tous les efforts et les actions prônant l’égalité des sexes, au lit, c’est encore à l’homme que revient généralement l’initiative, et c’est encore à lui que l’on impute les éventuels échecs. En d’autres termes, si vos conquêtes n’atteignent pas l’orgasme avec vous, c’est d’abord, voire exclusivement, de VOTRE faute. D’où l’importance de maitriser les rudiments de l’orgasme féminin pour savoir leur donner du plaisir à tous les coups.


En attendant de vous fournir toutes les clés du plaisir au féminin dans le développement de cet article, sachez déjà que ce que recherchent les femmes, c’est un homme qui sait pour les faire jouir à tous les coups. Car dans les faits, pour nombre d’entre elles, la notion d’orgasme demeure encore totalement théorique, voire chimérique. Et à défaut d’un partenaire efficace, certaines préfèrent carrément se réfugier dans le plaisir solitaire. Pourtant, comme nous allons le voir chers messieurs, il suffit d’une bonne préparation et de quelques gestes précis pour arriver à mener toutes vos partenaires, oui toutes, à des niveaux de plaisir totalement insoupçonnés. Lisez plutôt !


L’illusion de l’étalon

Beaucoup d’hommes situent la « performance » dans la durée, dans le nombre de positions visitées ou encore dans les gémissements de leur partenaire. Le fait de « cogner » flatte leur égo de façon superficielle et une fois qu’ils ont fini, ils ont le sentiment –illusoire- du travail accompli. Pour tous ceux-là, après une telle débauche d’énergie, il est inconcevable qu’on leur parle de contreperformance. Comme s’il suffisait d’aller et venir comme un bûcheron pour que la femme ait son compte.

Alors, elle joue le jeu, feint le plaisir et se garde de vous dire tout haut que vous ne valez pas un clou au pieu. En tant qu’homme, je dois bien avouer qu’il y a très peu de mots qui peuvent blesser autant que ceux-là. La bonne nouvelle, c’est que, quels que soient vos attributs naturels et le niveau de votre confiance en vous, vous pouvez devenir, en très peu de temps, un amant inoubliable. Et pour oser parler en termes commerciaux, le ‘’marché’’ existe. En effet, d’après des études concordantes, seulement le tiers des femmes françaises de moins de 30 ans en couple a déjà connu un orgasme vaginal !

À vrai dire, les femmes ne se demandent pas comment vous arriverez à les faire grimper aux rideaux puisqu’en général, elles ignorent elles-mêmes comment tout cela fonctionne réellement. C’est donc à vous de vous débrouiller pour y arriver. Pour ne pas bidouiller ou perdre tous vos moyens quand sonnera l’heure du corps-à-corps, je vais vous dévoiler les clés de la jouissance féminine, sans grand effort de surcroit. En sachant que le sexe est le lien le plus fort du couple, je ne vous cache pas qu’une femme durablement insatisfaite peut se laisser aller à certaines dérives.


Ne soyez pas/plus le mauvais coup dont elles se moquent

Si vous êtes « un mauvais coup », elle ne vous le dira certainement pas, mais soyez sûr qu’elle en fera la confidence à ses amies. De vous à moi, aucun mâle digne du nom n’aime trainer une réputation de « mauvais coup ».

A contrario, quand vous la comblez, elle n’a même pas besoin de le dire autour d’elle : ses amies le sentent naturellement. Voici un peu le tableau : votre copine parlant avec euphorie de votre savoir-faire hors du commun à un groupe de filles électrisées dont l’inconscient vous idéalise déjà en tant qu’amant parfait. Votre capital sexuel s’en trouve gonflé à bloc. Ça par contre, c’est le genre de réputation que tout mec rêve d’avoir.


Nées pour jouir : du point D au point G

Certes, les femmes sont plus lentes au plaisir et à la jouissance que nous. Mais ce que vous ne saviez peut-être pas, c’est qu’elles ont la capacité de jouir infiniment plus et infiniment plus fort que nous. Techniquement, elles sont d’ailleurs mieux ‘’outillées’’ que nous pour ressentir du plaisir, car leurs organes sexuels sont bien plus irrigués en nerfs. C’est ce qui explique le fait que, contrairement à son partenaire masculin, la femme peut connaitre successivement, et du même élan, plusieurs orgasmes intenses. Lorsque sa jouissance atteint son point culminant, on parle de climax. Les hommes n’ont malheureusement pas reçu ce dont de la nature. Chez nous, l’orgasme a en effet un caractère quelque peu mécanique et vient pratiquement clôturer à chaque fois l’acte sexuel. C’est d’ailleurs peut-être à cause de cela que beaucoup ont du mal à cerner la mécanique plus complexe de la femme.

point d orgasme féminin

Mais il existe encore une autre différence entre les versions féminine et masculine du plaisir. Chez nous les hommes, l’éjaculation est le paroxysme du plaisir et est suivie immédiatement d’une phase de latence où le pénis est momentanément ‘’indisponible’’. Chez les femmes, c’est plutôt du diesel, cela démarre plutôt lentement, mais une fois que cela prend, cela devient quasiment « inarrêtable ».  En effet, contrairement à l’homme, l’orgasme de la femme n’est pas suivi d’une phase d’extinction. Son plaisir est continu et c’est la raison pour laquelle elle peut connaitre des orgasmes à répétition durant le même acte : « née pour jouir », on l’a dit !

Dans tous les cas, la littérature abondante à ce sujet conseille aux quêteurs d’orgasmes de se concentrer sur le point G, ce fameux point dont la stimulation déchaine une tornade de plaisir chez la femme (plus tard, nous verrons en détail comment le stimuler concrètement). Mais en dehors du point G, la femme dispose également de nombreuses autres zones hyper érogènes, dont l’autre point dont on parle un peu moins, le point D.

Le point D se trouve tout au fond du vagin et contrairement au G, je doute que vous puissiez y accéder facilement grâce à vos doigts. Il se stimule donc par l’action du coït exécuté en profondeur. Si vous avez peur d’être « trop court », sachez qu’il existe des positions appropriées pour aller au fond sans effort. Le clitoris mérite lui aussi une attention particulière puisqu’il s’agit tout simplement du seul organe qui ne joue aucun autre rôle que celui de donner du plaisir. 


Artistes du plaisir

Si on dit souvent que bien faire l’amour à une femme est un art, ce n’est pas juste pour le plaisir de le dire. Ce n’est pas non plus pour décourager ceux qui n’y arrivent pas encore. C’est simplement pour faire remarquer que le plaisir féminin n’est pas linéaire dans l’approche et que chaque femme est unique.

En d’autres termes, messieurs, ne vous mettez jamais en tête qu’il y a une recette miracle qui conduit infailliblement à l’orgasme, quelle que soit la femme. Des fois, cela peut marcher et d’autres fois, non. Mais pour devenir le « serial jouisseur » que vous voulez être, vous devez apprendre à adapter votre technique au cas par cas. Ne pas le faire, c’est perdre de vue que chaque femme est unique et qu’elle attend justement de vous que vous preniez le temps de l’explorer tel un territoire vierge. Ne voyez donc pas votre partenaire comme une console vidéo où les mêmes combinaisons de touches produisent toujours les mêmes effets à l’écran.

L’art ultime du plaisir consiste non seulement à maitriser les techniques et les leviers du plaisir féminin, mais aussi, et surtout à savoir rapidement quelle technique utiliser pour chaque femme. D’ailleurs, votre partenaire se lâchera plus facilement si elle sent qu’elle est entre de bonnes mains et que vous savez ce que vous faites. Si vous tâtonnez, elle commencera à se poser des questions qui n’ont pas lieu d’être à ce moment et qui émousseront lentement son désir… Game Over !

La première arme du séducteur, c’est donc la confiance en soi. Elle est plus importante que le look, les cheveux bien coiffés ou le portefeuille plein à craquer. Un homme qui a confiance en lui est naturellement plus attirant, plus sexy. C’est évidemment valable pour la femme aussi. La confiance en soi est à même d’abattre les barrières que la société a érigées : ventre plat, abdos et fessiers béton, plastique de rêve, etc. Une femme ne verra jamais ces défauts chez vous (si tant est que ce sont des défauts) si vous l’éblouissez de votre charisme sexuel. Elle sera comme une apprentie à l’école du maitre, prête à faire sa volonté parce qu’elle est convaincue qu’il saura lui apporter le bonheur qu’elle recherche ardemment.

Alors, n’hésitez pas, ne tremblez pas. Avant et pendant l’acte, ne faites pas de gestes bizarres qui pourraient laisser croire que vous vous cherchez. Ne demandez pas la permission, mais ne la brusquez pas non plus en voulant trop jouer à l’expert. Assurez-vous que chacun de vos gestes apporte une sensation différente sur son corps et soyez attentif à ses notes de plaisir.


Deux doigts sur la gâchette : déclanchez des orgasmes sur demande

Nous y sommes !  Je vais enfin vous révéler le secret de l’orgasme féminin par stimulation du point G. Grâce à ce qui suit, vous deviendrez très vite un amant hors pair, LE serial lover dont elles ne pourront plus se passer, si vous êtes célibataire. Si par contre vous êtes en couple et un peu frustré par la routine, ces conseils vont apporter un souffle nouveau à votre relation. Vous allez pouvoir désormais lui donner des orgasmes incroyables comme elle n’en a jamais eu.


La technique que je recommande pour arriver à vos fins est celle dite de la corne de taureaux. Elle consiste à stimuler rapidement le point G grâce au majeur et à l’annulaire introduits ensemble dans le vagin. Il va de soi que vous devez veiller au préalable à vous tailler les ongles et à avoir les mains bien propres.

cornes de taureaux orgasme

Le point G en question est une zone hautement érogène que les spécialistes situent sur la partie supérieure du vagin, à une distance de deux phalanges de l’entrée. Pour le repérer, il faut, selon la femme, faire preuve de patience et de sensibilité. C’est une espèce de petite boule qui grossit à mesure que l’excitation du partenaire monte. Il ne faut donc pas d’entrée se mettre à « fouiller » la femme. Prenez plutôt le temps de l’exciter suffisamment, faites marcher votre imagination : caresses, baisers, mots doux, caresses encore, etc. Assurez-vous qu’elle est bien chaude et qu’elle mouille suffisamment avant d’y aller. Idéalement donc, il s’agit d’une technique à utiliser après le cunnilingus ou au milieu du coït en guise de ‘’break’’. Malgré tout, si vous avez un gel ou un lubrifiant à portée de main, vous pouvez vous en servir pour utiliser cette technique dès le début. Dans ce cadre, je vous recommande particulièrement les lubrifiants à base d’eau.


Concrètement, la technique consiste à introduire délicatement les deux doigts dans le vagin de votre partenaire. Tournez votre paume vers le haut comme si vous tendiez la main pour recevoir quelque chose. Veillez à ne pas plonger les doigts en entier. Vos premières touches doivent servir à localiser délicatement la petite boule que constitue le point G. Au toucher, vous sentirez que sa texture, plus rugueuse, est différente de celle du reste du vagin.


Le geste à effectuer est assimilable au mouvement de la main qui consiste à signifier « viens par ici » à quelqu’un. Il s’agit ensuite de répéter ce geste en stimulant la partie supérieure du vagin. Quand vous sentez la boule durcir, c’est le moment d’augmenter la pression et la cadence de vos mouvements. Croyez-moi sur parole, cette technique est d’une efficacité redoutable quand elle est exécutée comme et quand il faut. Elle produit assez régulièrement des éjaculations chez la femme.

techniques en vidéo orgasme

Eh oui, la femme aussi peut éjaculer ! C’est ce qu’on appelle de façon vulgaire les femmes « fontaine ». Jusqu’à ce que vous leur donniez un orgasme venu d’ailleurs, beaucoup de femmes ignorent elles-mêmes qu’elles sont capables d’éjaculer. Imaginez alors un peu le privilège que cela représente d’être le premier (voire le seul) homme à lui avoir donné un orgasme aussi puissant : elle ne vous oubliera jamais ! Toutefois, une mise en garde est importante : la femme n’éjacule pas en petites quantités comme l’homme, le mot n’est pas glamour, mais on peut même dire qu’elle « pisse » littéralement. Mais rassurez-vous ! L’éjaculat féminin n’est pas du pipi. Il est beaucoup plus proche de la mouille.


Pour revenir à mon propos initial, faire jouir une femme par la stimulation du point G requiert de la patience et de la méthode. Ne vous contentez pas de la doigter, touchez-la, caressez-la et donnez-lui des baisers. L’orgasme ne viendra pas automatiquement surtout si c’est la première fois pour elle. Cela peut prendre un certain temps ; jusqu’à 30 minutes pour certaines d’entre elles… Mais une fois qu’elle en aura pris l’habitude, l’orgasme viendra de plus en plus vite. En d’autres mots, si vous essayez de mettre cette technique en application et que le résultat tarde à arriver, il se peut que ce soit tout simplement la première fois que votre partenaire est mise sur orbite orgasmique. Alors, comportez-vous comme quelqu’un qui sait ce qu’il fait, ne laissez pas ce délai d’attente vous déstabiliser et soyez patient.


Par ailleurs, pour les hommes qui souffrent d’éjaculation précoce, la technique dite des cornes de taureau peut être à la fois une très bonne alternative et un exercice. En voici l’explication : si vous arrivez à faire jouir une femme par une caresse manuelle, elle sera tellement emportée qu’elle ne taillera que peu d’importance à la durée de la pénétration. De toute façon, elle sera toujours prête à vous comprendre si vous lui dites que comme elle, vous étiez transporté sur une autre planète par le plaisir. D’un autre côté, le temps d’attente de l’orgasme est un bon exercice pour apprendre à maitriser excitation et retarder son éjaculation. Mais ce n’est pas une raison pour substituer systématiquement les doigts au pénis. Ça non !


En guise de conclusion, j’aimerais croire que vous savez désormais que pour devenir l’amant dont elles rêvent, il ne suffit pas seulement de cogner, mais avant tout de leur donner des orgasmes. En vérité, les hommes qu’on peut qualifier de « bons coups » ne sont qu’une minorité et c’est pourquoi tant de femmes sont sexuellement frustrées. Que diriez-vous donc de rentrer dans ce cercle fermé des serials lovers ? Beaucoup d’hommes en rêvent, mais tous n’ont pas la chance d’être guidés comme vous. Appropriez-vous simplement la technique de la corne de taureau, mettez nos conseils en pratique et vous verrez votre vie sexuelle changer du tout au tout. En plus, les résultats sont immédiats avec cette technique. Essayez donc dès ce soir et vous comprendrez tout le potentiel de jouissance qu’on prête aux femmes et que vous ne soupçonniez peut-être pas jusque-là. Vous prendrez naturellement confiance en vous et votre âme de séducteur va se révéler au grand jour. Après ça, ne soyez pas surpris de devenir le centre d’attraction de toutes les femmes en mal d’orgasme.

Accèdez Gratuitement à une technique avancée : 

Les Cornes de Taureau,

technique ultime pour l'éjaculation féminine