Comment atteindre l'orgasme féminin

Le point D : l'Art des orgasmes

profonds !

L’orgasme féminin attire la curiosité de tous ceux ou celles qui veulent prendre du plaisir. C’est un sujet entouré de mystère qui conduit parfois à la conclusion qu’il n’existe pas, et pourtant de nombreuses femmes témoignent avoir atteint l’orgasme, seules ou avec leurs partenaires. De ce fait, il est important de connaître les facteurs qui influencent l’orgasme afin de se connaître, de dompter son corps et tout simplement se mettre dans de bonnes conditions au cours de l’acte sexuel.


Les conditions physiologiques de l'orgasme féminin

Les exercices physiques pour garder un corps sain

L’orgasme féminin est influencé par des facteurs biologiques qui s’expliquent généralement par la bonne santé physique de la femme, et la musculature de son appareil génital. Ainsi, les femmes actives et sportives atteignent plus facilement l’orgasme. Il existe plusieurs mouvements de gymnastique qui permettent à la femme d’assouplir le bassin et solliciter les parties sensibles du vagin. Il y a à cet effet les mouvements du bassin en cercle, en huit... il y a également la danse orientale ou toute autre danse qui crée des mouvements rythmiques chez la femme.

La pratique du sport favorise la production d’endorphines, l’hormone qui agit sur le plaisir. Faire du sport améliore la circulation sanguine et l’irrigation des organes sexuels féminins. De cette façon, le corps se retrouve régulièrement dopé, et ce, de manière naturelle.

La respiration

La respiration aide la femme à se défaire de ses tensions musculaires. En effet, grâce à l’oxygénation du cerveau, la tension nerveuse baisse petit à petit et laisse place au plaisir. Le couple doit se caler sur la respiration de l’un ou de l’autre et ne faire qu’un au cours de l’acte sexuel. Une mauvaise respiration peut être à l’origine du blocage de l’orgasme chez la femme, aussi une respiration rythmée favorise le plaisir.

La musculation du périnée

Le périnée est un muscle situé au niveau du bassin de la femme, il est responsable de l’orgasme vaginal. Pour muscler le périnée, il suffit de quelques contractions et décontractions alternées, par série de dix. On recommande généralement trois séries au cours de la première semaine d’exercice, qui peut être augmentée au fur et à mesure de la musculation.

La préparation à l'orgasme

Créer une ambiance qui stimule le désir

La femme est un être sensible à ce qui se passe autour d’elle. L’environnement dans lequel elle évolue influence sa libido, c’est pourquoi il est important de créer un environnement qui fait monter le désir en elle pour qu’elle puisse atteindre l’orgasme féminin.

La préparation physique

Il n’y a pas que la santé qui compte pour atteindre l’orgasme féminin, il y a également les autres facteurs d’ambiance physique, par exemple l’hygiène. La propreté des draps, l’hygiène corporelle, et l’ambiance même dans la pièce peuvent aider la femme à se sentir bien dans sa peau. N’hésitez pas à vous parfumer, à mettre des fleurs dans la pièce, à utiliser une lumière tamisée et créer une ambiance romantique pour stimuler tous les sens et booster votre libido. Attention à un ennemi auquel on ne s’attend jamais : la vessie. Une envie soudaine au moment où il faut prendre son plaisir suprême peut tout gâcher alors autant l’anticiper.

Poils ou pas poils ? Telle est la question qui se pose souvent dans un couple. Certains aiment, d’autres non. Pour être en harmonie avec le partenaire sexuel, il faut connaître ses préférences pour ne pas l’incommoder.


Créer une ambiance propice


Un bon climat conjugal

Bien que l’on ne s’en rende pas compte, le climat conjugal a un impact important sur la vie sexuelle de la femme. Ce facteur relationnel entre les deux partenaires peut aider la femme à atteindre l’orgasme facilement. Pour mettre en place un bon climat dans le couple, il est primordial de mettre en place une bonne communication et de résoudre tous les conflits émotionnels aussitôt qu’ils se présentent. L’ambiance conjugale doit être entretenue par une complicité, ce qui implique du dialogue et de la confiance. Il faut ainsi proscrire le ressentiment et les émotions négatives intériorisées. Une femme doit se sentir à l’aise dans son couple afin de se sentir à l’aise au lit. Quant à la confiance en son partenaire, quand elle sait qu’elle peut s’en remettre à lui, elle se donne entièrement corps et âme et se libère plus facilement.

Une bonne ambiance générale

Qui n’a pas été coupé dans son élan par une sonnerie de téléphone ? Un SMS qui arrive, un appel, etc. Oubliez le téléphone un moment et restez concentré sur le moment présent pour prendre du plaisir. S’il y a trop de bruit dehors, créez-vous un espace de détente où vous allez vous enfermer dans une petite bulle avec votre partenaire. Débarrassez-vous de tout ce qui est susceptible de vous interrompre.

L’état d’esprit de la femme a son rôle à jouer dans l’atteinte de l’orgasme féminin. Pour cela, vider son esprit de toutes les préoccupations quotidiennes est vivement recommandé. Choisissez une méthode relaxante selon les goûts de votre partenaire : prendre un verre de vin, prendre un bain, faire un petit sauna ou hammam..

Caresses et stimulations sensuelles


Les caresses et le langage corporel

Toutes les femmes aiment les caresses, mais les partenaires, généralement impatients ou maladroits n’en procurent pas assez, ou ne caressent pas au bon endroit. Les caresses aident à connaître le corps de la femme, à explorer les zones sensibles, les parties qui l’excitent le plus. Tout en la caressant, soyez attentif à ses réactions, son regard, sa respiration, tout son langage corporel. Commencez les caresses par les zones érogènes secondaires pour aller vers les zones érogènes primaires. Une zone érogène est une partie dont la stimulation provoque une excitation, en les connaissant, vous pouvez en quelque sorte dresser une cartographie du corps de votre partenaire. Les zones érogènes secondaires intensifient le plaisir alors que les zones érogènes primaires déclenchent l’orgasme. Les zones érogènes varient d’une femme à une autre, c’est pourquoi ce qui plait à une femme ne plait pas forcément à une autre.

La masturbation

À l’instar des caresses sensuelles et des jeux érotiques, la masturbation aide la femme à connaître son corps, c’est pourquoi il faut l’y inciter sans porter de jugement. Au cours de la masturbation, la femme explore son corps et son intimité, elle teste ce qu’elle aime et ce qu’elle n’aime pas, c’est le meilleur moyen de se connaître. La masturbation en la présence du compagnon permet à ce dernier de profiter de l’apprentissage. Le sexe féminin devient de plus en plus sensible au fur et à mesure qu’il est stimulé, c’est pourquoi le vagin a besoin de quelques années pour être plus réactif, car il était resté endormi de l’enfance jusqu’aux premiers rapports sexuels de la femme.


Se détacher des préjugés et de la culpabilité

Les préjugés et la culpabilité sont des freins à la libération sexuelle de la femme. La femme ne doit pas se sentir coupable de ne pas jouir. Si vous croyez avoir tout tenté pour faire jouir votre compagne, ne transférez pas la responsabilité sur elle, au risque de la culpabiliser. La rassurer et lui donner confiance en elle est la meilleure stratégie à adopter.

L’altruisme de la femme vis-à-vis du compagnon

La femme est souvent amenée à croire qu’elle doit avant tout faire plaisir à son compagnon et donc faire passer le plaisir de l’homme qu’elle aime avant le sien. Cette idée reçue condamne bien de femmes qui n’arrivent pas jusqu’à l’orgasme, forcées par elles-mêmes de s’arrêter à la jouissance de leurs compagnons. À la longue un tel comportement crée des frustrations, car il y a un vide laissé par un besoin insatisfait.

Les barrières liées à l’éducation

D’autres entraves au développement sexuel de la femme sont inculquées dès le jeune âge par la religion, la culture ou l’éducation. Il y a à titre d’exemple la masturbation qui est considérée comme un pêché ou comme un acte immoral, la levrette considérée comme une position bestiale, etc. La femme peut alors être amenée à considérer le sexe comme un tabou qui ne peut être abordé en toute simplicité. Pour que la femme puisse jouir pleinement de sa sensualité et de sa vie sexuelle, elle doit s’affranchir de toutes ces barrières.

Aller au-delà des complexes et des frustrations

Bien qu’on parle rarement des complexes de la femme, ils sont bel et bien là. Un jour ou l’autre, il faudra crever l’abcès pour que la femme puisse se libérer et grandir sexuellement. Les complexes sont variés en fonction de la femme en question, pour certaines il s’agit du poids, pour d’autres ce sont les cellulites ou les vergetures, des cicatrices, et tant d’autres raisons qui nourrissent silencieusement l’esprit de la femme. Pour atteindre l’orgasme, la femme doit avoir confiance en elle. Son compagnon doit donc la rassurer et calmer ses inquiétudes, ses peurs de ne pas plaire, ses peurs de ne pas être à la hauteur ou encore ses frustrations liées à un vécu personnel.

La femme en tant qu’actrice de sa vie sexuelle

Pour améliorer sa libido et atteindre l’orgasme, la femme ne doit pas rester spectatrice de sa vie sexuelle, car elle en est un acteur majeur. En plus de connaître son corps, la femme peut recourir à différentes techniques pour atteindre l’orgasme.

L’utilisation du langage verbal

L’utilisation du langage verbal peut aider à atteindre l’orgasme féminin. Ainsi, les femmes qui s’expriment, celles qui parlent et qui gémissent arrivent facilement à l’orgasme. En parlant, la femme peut facilement guider son partenaire, lui faire comprendre s’il est sur la bonne voie ou non. Les gémissements permettent de libérer les émotions, ils intensifient le plaisir. Si vous avez peur de faire du bruit, n’hésitez pas à vous isoler ou mettre de la musique pour masquer le bruit.

Certaines femmes restent silencieuses, mais cela est totalement déconseillé. Le silence invite la femme à se renfermer sur elle-même, alors que le sexe se partage à deux. Il ne faut surtout pas hésiter à crier pour libérer l’énergie.

La stimulation du clitoris

Une femme a souvent du mal à atteindre l’orgasme vaginal alors qu’il lui est plus facile d’avoir un orgasme clitoridien. Pour atteindre l’orgasme féminin plus facilement, préconisez les positions qui facilitent la stimulation du clitoris, comme la position d’Andromaque par exemple, la position où la femme est assise sur l’homme. La pénétration stimule alors le vagin en même temps que le clitoris est stimulé. Cette technique conduit progressivement à un orgasme vaginal.

Le recours aux artifices

Nombreux sont les couples qui commencent à intégrer les jouets sexuels dans leur vie sexuelle. L’utilisation des sex-toys, d’un vibromasseur ou de boules de geisha instaure non seulement un climat érotique, mais augmente la complicité dans le couple. Encore considérés comme tabous, les jouets sexuels laissent libre cours aux fantasmes et stimulent la libido du couple. Le plaisir se déclenche automatiquement suite à la libération des hormones telles que la dopamine, l’endorphine et la sérotonine par le cerveau.

Si vous n’êtes pas adepte des jouets sexuels ou si vous êtes encore dans l’hésitation, optez pour de la lecture érotique qui inspire votre imagination. De cette manière, la femme se libèrera et atteindra facilement l’orgasme.

Se mettre en condition et se laisser faire

Pour atteindre l’orgasme, la femme, son compagnon, le couple, doit adopter le lâcher-prise. Inutile de se mettre la pression, d’avoir peur de ne pas atteindre l’orgasme, de ne pas se donner du plaisir. Tout est dans le moment présent qu’il faut vivre et apprécier.

Être sexy aux yeux du partenaire

Les complexes viennent généralement de la peur de ne pas être assez attirante aux yeux du partenaire ou de ne pas être assez sensuelle, car une femme aime être désirée. Pour qu’une femme atteigne l’orgasme, elle a avant tout besoin de sentir qu’elle attire son amant et que celui-ci la trouve sexy. Pour ce faire, la femme peut utiliser de la lingerie sexy qui met en valeur ses formes en fonction de sa morphologie, mais surtout il faut choisir une tenue dans laquelle elle se sent à l’aise et sûre d’elle. Son compagnon peut lui offrir en cadeau de la lingerie ou un costume sexy, une attention délicate qui ne manquera pas d’attirer l’attention de la femme et la mettre dans de bonnes conditions.

Vivre la douceur du moment présent

Il est difficile pour une femme de s’autoriser à jouir jusqu’à l’orgasme si elle est assaillie par différentes pensées comme la peur et les complexes. Pour se laisser aller dans les bras de son partenaire, la femme a besoin de vivre le moment présent, d’être en confiance, de recevoir des compliments et des mots doux. À ce niveau, on reconnaît l’importance des murmures, de ces petits mots qui se glissent gentiment à l’oreille d’une femme et qui augmentent son excitation. N’oubliez pas que plus l’excitation augmente, plus la femme a de chance d’atteindre l’orgasme. Comme on dit, c’est en mangeant que l’appétit vient. Pour certaines femmes, il faut beaucoup plus de temps pour atteindre l’orgasme, et dans ce cas le partenaire doit prolonger les rapports sexuels en commençant par de longs préliminaires, en faisant durer les aller-retour du pénis au cours de la pénétration, en adoptant des jeux sensuels.

Recevez votre Manuel de Langage Sensuel Gratuitement